Panier d'achat
Livraison offerte à partir de 85€ d'achat ✌️

Les premières règles, comment s'y préparer ?

À l'approche des premières règles, c'est normal de se poser plein de questions. Quand doivent-elles arriver ? Est-il possible de les prévoir ? Quelles protections utiliser ? Seront-elles régulières ? Y a-t-il un âge “normal”? Moodz répond à toutes tes interrogations !

Avoir ses premières règles, ça veut dire quoi ? 

Avoir tes premières règles marque un changement important dans ta vie. En bref, premières règles = premier cycle menstruel. Dès lors, tu deviens “fertile” lors de ta phase d’ovulation et tu peux potentiellement tomber enceinte lors d’un rapport à risque. 

On rappelle en revanche que ce n’est pas parce que ton corps est prêt que tu dois impérativement avoir des rapports sexuels. Pour cela, tu dois te sentir prêt.e et en avoir envie. Rien ne presse :) 

Quand cela arrive, n’oublie pas de te protéger car il est possible de tomber enceinte même pendant tes règles. Sans oublier les IST ! Par la suite, tu peux prendre rendez-vous chez ton médecin traitant ou ton gynécologue afin de te faire prescrire un moyen de contraception qui correspond à tes attentes et à ton corps. Si tu es mineure, tu peux aussi aller dans un centre de planification pour te faire prescrire une contraception sans l’accord ou la présence de tes parents. 

Quand arrivent les premières règles ? 

L’âge d’arrivée des premières règles varie d’une personne menstruée à l’autre. On estime en revanche qu’elles se déclarent entre 10 et 16 ans, même s’il est possible de les avoir un peu avant ou après. Selon les statistiques, l’âge moyen est de 13 ans. Si tes règles tardent à arriver et que ça t’inquiète, tu peux en discuter avec ton infirmière scolaire ou prendre rendez-vous avec ton médecin traitant. Ils sauront te rassurer et prévoir une batterie de tests pour expliquer leur arrivée tardive. 

D'ailleurs, au début elles sont souvent très irrégulières ! Elles peuvent arriver, puis ne pas revenir avant plusieurs mois. Là encore, pas de panique, cela signifie que ton cycle se met en place tout doucement. Tu constateras que tes menstruations commencent à se régulariser après plusieurs cycles menstruels. Attention : ce n’est pas parce que ton cycle n’est pas régulier que tu n’es pas fertile. C’est vraiment important de te protéger si tu as des relations sexuelles !

On peut prévoir les premières règles ?

Malheureusement non… Il est impossible de prévoir la date précise de tes premières règles, par contre tu peux te douter qu’elles ne vont plus trop tarder. Généralement, elles arrivent 2 ans après le développement de ta poitrine et 1 an après le développement de ta pilosité pubienne. C’est aussi l’âge à partir duquel tes hormones te jouent des tours et font changer ton corps : peau et cheveux gras, acné, pilosité, humeur changeante… 

Et les suivantes ? 

Lors des premières règles, le cycle n’est pas encore correctement régularisé. Il se met en place tout doucement au fil des mois qui suivent. Ce qui explique que tu ne puisses pas encore tout à fait savoir quand vont arriver tes prochaines règles. 

Pour une grande majorité, le cycle menstruel dure 28 jours, mais il peut varier entre 21 et 35 jours. Tes règles, elles, commencent le premier jour du cycle. Pour essayer de le comprendre et pouvoir mieux le gérer, tu peux commencer à tenir un calendrier menstruel en inscrivant, tous les mois, le jour d’arrivée de tes règles. Cela te permettra de calculer la durée de ton cycle mais aussi le jour de ton ovulation, qui intervient 14 jours environ avant l’arrivée de tes prochaines règles. 

>> Lire aussi : “L'ovulation : retour sur ce phénomène mensuel"

Ça fait mal les premières règles ? 

Ça dépend… Tout comme l’âge des premières menstruations, la douleur varie d’une personne menstruée à une autre. Si certaines ne ressentent rien du tout, pour les autres, premières règles = ballonnements + maux de ventre + crampes… Ça peut faire un peu peur, surtout quand tu ne sais pas ce qui t’arrive. 

Puis, tu apercevras quelques saignements marron, dans ta culotte. La couleur est tout à fait normale : le flux est encore lent et léger et a le temps de s’oxyder au contact de l’oxygène. Encore une fois : pas de panique ! ;) Le sang devient généralement plus rouge au milieu de tes menstruations avant de redevenir marron vers la fin. 

Il est possible que tu aies mal à chaque fois que tes règles arrivent. Là aussi, c’est tout à fait normal. En gros : chaque mois, lorsqu’il n’y a pas fécondation, ton utérus expulse l’ovule non fécondé et la muqueuse utérine. Pour en arriver là, le muscle qui tapisse la muqueuse doit se contracter. Résultat : ça peut faire mal et ressembler un peu à des crampes. 

Par contre, si les douleurs deviennent insoutenables, le mieux reste de consulter un médecin ou mieux, de prendre ton premier rendez-vous chez un.e gynécologue. Des douleurs trop intenses peuvent être le symptôme de certaines maladies comme l'endométriose ou le Syndrome des Ovaires Polykystiques (SOPK). Il est donc essentiel d’avoir un suivi médical :)

>> Lire aussi : “Le sport pendant les règles, notre allié contre les douleurs menstruelles

Les premières règles sont-elles abondantes ? 

Encore une fois, cela varie d’une personne menstruée à une autre, mais aussi d’un cycle à l’autre. Rassure-toi, tu ne vas pas te vider de ton sang puisque en moyenne, tu perds entre 50 et 150 mL pendant ta période de règles qui peut durer entre 3 et 7 jours.

En prime, tes menstruations peuvent avoir une texture un peu épaisse avec la présence de petits caillots de sang. C'est tout à fait normal puisqu'il s’agit de petits morceaux de ta muqueuse utérine.

Comment se préparer aux premières menstruations ? 

Étant donné qu’il n’est pas facile de prévoir leur arrivée, le mieux c’est de commencer à t'équiper et glisser quelques protections dans ton sac. Tu peux utiliser des serviettes hygiéniques, des protège-slips, des tampons ou encore une cup.

Si tu n’es pas hyper à l’aise avec les protections internes ou l’épaisseur des serviettes hygiéniques, tu peux aussi opter pour nos Moodz. Elles s’adaptent à tous les flux et sont hyper confortables. Avec ça, tu pourras presque oublier tes règles 😉

Et si jamais elles arrivent sans prévenir, surtout pas de raison d’avoir honte ! Tu peux demander à l'infirmier.e de ton école ou à un.e ami.e qui a déjà ses règles de te dépanner une protection :)

Par la suite, c’est à toi de voir avec quelles protections tu te sens le mieux. Certaines personnes menstruées préfèrent de loin les tampons, d’autres les serviettes ou encore les culottes menstruelles. Encore une fois, c’est une affaire personnelle. 

Les protections peuvent-elles rester coincées ?

On te le dit tout de suite : c’est complètement faux ! Un tampon ou une cup ne peut pas se coincer dans ton vagin et peut encore moins se balader dans ton corps. Par contre, tu peux avoir quelques difficultés à les retirer au début à cause du stress ou parce que tu n’es pas encore tout à fait à l’aise. 
Le tips : avec un peu d'entraînement et de détente, tu seras vite expert.e 😉

Peut-on tout faire quand on a ses règles ? 

Tu as certainement déjà entendu tes ami.e.s dire qu’iels ne pouvaient pas aller au sport ou à la piscine pendant leurs règles. En vrai, sauf si tu as de fortes douleurs, tes règles ne t'empêchent absolument pas de continuer ta vie comme si de rien n’était. Tu peux continuer à aller au sport et à te baigner avec une protection adaptée. Alors, enjoy 🥳

>> Lire aussi : “Les règles à la mer : mythes vs réalités




Crédit Visuel : 'https://www.freepik.com/vectors/calendar'  Calendar vector created by macrovector - www.freepik.com</a>