Panier d'achat
Livraison offerte à partir de 85€ d'achat ✌️

Pourquoi transpire-t-on plus pendant ses règles ?

Reprenons les bases : la transpiration, ça fonctionne comment ? Est-il possible de trop transpirer ? Pourquoi as-tu l'impression de transpirer davantage avant, pendant ou après tes règles ? Quel est le lien entre transpiration et cycle menstruel ? Moodz décrypte les causes de ce désagrément d’origine hormonale. 

La transpiration : une histoire d’hormones 😰

Tu l’as certainement remarqué, à l’approche de tes règles et tout au long de ton cycle menstruel, ton corps subit tout un tas de désagréments. On te la fait courte : les seins douloureux, les migraines cataméniales, la fatigue, les maux de ventre, les poussées d’acné, les troubles de l’humeur et on en passe... Bref, le résumé du syndrome prémenstruel. 

Aujourd’hui, le sujet qui nous intéresse et dont on ne parle pas souvent, c’est la transpiration pendant la période de règles. Car, OUI, pour un grand nombre de personnes menstruées, la sudation devient plus abondante, si ce n’est excessive pendant les menstrues. Si c’est ton cas, rassure-toi car tu n’es pas le.la seul.e. 

Encore une fois, ce désagrément menstruel n’est autre qu’une bonne vieille histoire d’hormones. Si elles sont là pour notre bien, elles savent aussi comment nous rendre la vie dure 👇

Quelques jours avant les règles et pendant les règles, ton corps subit un grand nombre de modifications hormonales. Dans le cas de la transpiration excessive, cela arrive subitement lorsque ton taux d’œstrogènes est au plus bas. La raison est toute simple : tes hormones dérèglent tes glandes sudoripares responsables de la transpiration, ce qui explique que tu sues davantage en période prémenstruelle et menstruelle. 

PS : Durant la ménopause, le taux d’œstrogènes est au plus bas puisque le corps fait comprendre qu’il n’est plus à même de se reproduire. Sur le même raisonnement, cela explique que les personnes ménopausées sont sujettes aux bouffées de chaleur à répétition, pendant la journée et la nuit. 

Quid des sueurs nocturnes pendant les règles ? 

Avant et pendant tes règles, il arrive aussi que les bouffées de chaleur surgissent en pleine nuit. Le genre de moment où tu te réveilles transpirant.e, le front moite et les draps trempés sans véritablement comprendre ce qu’il s’est passé. Et pour le coup, impossible de mettre la faute sur un mauvais rêve...

Tout comme tes sueurs diurnes, tes sueurs nocturnes sont causées par ton taux d’œstrogènes à son niveau minimal. C’est un processus physiologique tout à fait normal, même si ce n’est pas hyper agréable. 

D’ailleurs, pendant tes règles, ton corps a tendance à avoir plus de mal à réguler sa température au moment du coucher. En effet, pendant cette période, ta température corporelle augmente de 5 dixièmes de degrés. Le corps est donc privé, pendant un temps, de régulation naturelle. Un détail certes, mais qui n’aide pas non plus à trouver le sommeil facilement. 

D’où vient l’odeur de la transpiration ? 

Ta sudation n’a naturellement pas d’odeur. En tout cas, pas une odeur que ton odorat peut vraiment sentir. 

Si, à l’inverse, tu trouves que l'odeur de ta transpiration est anormale pendant tes périodes prémenstruelle et menstruelle, ce n’est pas la faute de ta transpiration. En fait, c'est à cause de petites bactéries qui se sont installées contre ton gré. L'odeur de ton corps est intégralement liée aux bactéries que ton corps héberge. Et ça ne s’arrange pas si tu y ajoutes un peu de stress, une alimentation trop grasse ou encore une consommation excessive d’alcool ou de tabac.

De base, l'odeur du corps est quasiment imperceptible. Pour la petite histoire, ton corps ou plus précisément tes hormones, s’efforcent de modifier ton odeur en fonction des périodes de ton cycle menstruel. Elles travaillent main dans la main avec tes phéromones 😏, ces fameuses molécules chimiques produites en toute petite quantité par tes glandes sudoripares.

Au moment de ton ovulation par exemple, ton taux d’œstrogènes est au plus haut. C’est aussi, physiologiquement parlant, le moment où ton odeur est la plus attractive. La raison : l’ovulation est le meilleur moment pour se reproduire. À l’inverse, avant et pendant tes règles, le corps ne cherche plus à séduire, d’où l’augmentation de ta transpiration. Pour autant, on ne peut pas dire que l’odeur est bonne ou mauvaise, mais en tout cas, elle varie avec les périodes de ton cycle. 

Que faire pour éviter de transpirer excessivement ? 

Il n’y a pas vraiment de solution pour éviter de transpirer de manière excessive à l’approche des règles. Pas évident d’aller à l’encontre des hormones ☹️ Si tu transpires beaucoup pendant la nuit, retire ta couette et mise sur des draps en fibres naturelles comme le lin ou le coton qui laissent respirer davantage que les fibres synthétiques. On te conseille également d’éviter la douche froide avant le coucher. En effet, même si l’idée paraît bonne, elle a plutôt tendance à créer un choc thermique avec ta température corporelle et oblige ton corps à se réchauffer. On lui préférera la douche tiède. 

Avant le coucher on évite donc : 
- De boire trop d’eau
- De prendre un bain très chaud ou une douche très froide
- De faire de l’exercice
- De manger trop gras 
- De consommer du café, de l’alcool ou encore de fumer
- De surchauffer la pièce dans laquelle tu dors