Panier d'achat
Livraison offerte en France métropolitaine jusqu'au 24/10/2021

Suivre son cycle menstruel, à quoi ça sert ?

Connaître son corps c'est aussi connaître son cycle : pour mieux anticiper et mieux gérer certaines réactions mais aussi les dates clés. Mais comment faire ? Quels éléments regarder ? Plutôt calendrier papier ou application de suivi ? Moodz décrypte les phases du cycle les plus importantes à prendre en compte et te donne quelques conseils pour les suivre au mieux 👇 

Le cycle, ça marche comment déjà ? 

Le cycle menstruel varie d’une personne menstruée à une autre, ce qui rend son suivi pas évident. Et si on commençait par un petit récapitulatif des différentes phases qui le composent ? 👇

La phase folliculaire

Cette phase démarre en même temps que le début des règles et dure entre 10 et 18 jours. On parle aussi de phase pré-ovulatoire. En gros, elle englobe les règles et l’ovulation. Durant cette période, les ovaires produisent des oestrogènes à plein régime qui participent à l’épaississement de l’endomètre : la muqueuse se prépare à accueillir un potentiel embryon.  

Dans le même temps, l’hypophyse sécrète de la FSH qui stimule le développement de plusieurs follicules. L’un d’entre eux seulement deviendra mature et se rompra pour libérer un ovule (ou ovocyte mature) prêt à être fécondé dans les trompes de Fallope. 

A ce stade, la glaire cervicale est épaisse, blanche et abondante. Son rôle consiste à bloquer le passage des spermatozoïdes et des bactéries. L’ovulation se prépare !

Les règles

 Le premier jour des règles marque aussi le premier jour du cycle. Elles durent en moyenne de 3 à 7 jours. La durée “classique” est dite de 28 jours, mais le cycle peut être plus court et durer seulement 21 jours, ou plus long et durer jusqu’à 35 jours. 

Dans le cas des cycles les plus courts, il est donc possible d’avoir ses règles plusieurs fois par mois. À l’inverse, du côté des cycles les plus longs, il est possible d’avoir ses règles une seule fois en un mois et demi. Encore une fois, c’est tout à fait normal. Alors, plutôt que de stresser inutilement en te comparant à tes ami.e.s, le mieux c’est d’apprendre à connaître ton cycle :)

L’ovulation

Le follicule mature est libéré = on parle d’ovulation ! C’est la période idéale pour tomber enceinte. À ce moment, la glaire cervicale change radicalement d’aspect : elle est fluide, transparente, élastique… En bref, elle ressemble à du blanc d’oeuf. Par contre, cette phase est très courte puisqu’elle dure 24h seulement. D’où l’importance de connaître ta période d’ovulation afin de mettre toutes les chances de ton côté pour concevoir ou à l’inverse, te protéger (en plus d’un contraceptif ou d’une protection of course 😉). 

En revanche, pas facile de mettre le doigt sur la date du premier coup. D’ailleurs, la réalité, c’est plutôt que la date d’ovulation arrive 14 jours AVANT le début des prochaines règles et non 14 jours après le premier jour du cycle en cours. Même si, sur un cycle de 28 jours, cela fonctionne à peu près. Si tu prévois de concevoir, il est temps de commencer à suivre ton cycle :) 

>> Lire aussi “L'ovulation : retour sur ce phénomène mensuel !

La phase lutéale 

C’est la deuxième phase du cycle et dure entre 10 et 18 jours. Elle commence après l’ovulation. Le follicule mature qui a libéré l’ovocyte dégénère et se transforme en corps jaune. Il sécrète alors de la progestérone, une hormone qui participe à la préparation de l’endomètre en cas de nidation de l’embryon. 

S’il y a fécondation : l’ovule migre dans la cavité utérine pour la nidation. S’il n’y a pas fécondation, le corps jaune met une dizaine de jours à disparaitre et avec lui, la sécrétion de progestérone = la muqueuse utérine se prépare à se détacher en se contractant. Résultat : la phase folliculaire reprend, avec le retour des règles. Le cycle redémarre. 

Pour certaines personnes, la phase lutéale est aussi la période où le SPM pointe le bout de son nez : mauvaise humeur, irritabilité, douleurs à la poitrine, ventre gonflé, céphalées… 

Pour quelles raisons suivre son cycle ? 

Au fur et à mesure des phases, le corps change et peut entraîner, entre autres, des symptômes désagréables. Suivre et comprendre ton cycle te permet d’anticiper ces changements. Retour sur les moments et les dates clés à surveiller 👇

Comprendre la durée de ton cycle 

Pour comprendre les différentes phases, il est aussi important de connaître la durée de ton cycle. On le disait plus haut dans cet article : ce dernier peut durer entre 21 et 35 jours, même si la durée classique reste de 28 jours. En ayant connaissance de ce laps de temps, tu pourras relativiser, notamment si tu as tes règles plusieurs fois par mois, ou à l’inverse, tous les 1 mois et demi. 

C’est aussi pratique de connaître la durée de ton cycle quand il est question d’organiser par exemple, des vacances ou moins marrant, les symptômes du syndrome prémenstruel, du trouble dysphorique prémenstruel (TDPM) ou les règles douloureuses. 

Prévoir la date de tes règles 

Tu le sais : chaque cycle commence avec l’arrivée des règles. Pour certaines personnes, les jours de menstruations sont aussi le théâtre de symptômes désagréables : maux de ventre intenses, crampes, douleurs aux seins, céphalées… En connaissant le jour d’arrivée de ces dernières, tu peux déjà prévoir les protections nécessaires : avoir ton stock de Moodz prêt ou d'autres protections avec toi.

C’est aussi un bon moyen d’aménager ta semaine : en prenant un jour de télétravail ou en évitant les réunions ou missions trop stressantes. 

Anticiper le SPM

Pour certaines personnes menstruées, le syndrome prémenstruel (SPM) est un vrai fléau. Pour d’autres, on parle même de trouble dysphorique prémenstruel. Une vraie souffrance rarement prise au sérieux et souvent confondue avec d’autres pathologies psychiques. 

Ce dernier pointe généralement le bout de son nez pendant la dernière semaine de la phase lutéale et peut continuer jusque pendant la phase folliculaire. En ayant connaissance de ces phases, tu peux aussi anticiper l’apparition des symptômes plutôt que de te laisser prendre par surprise. Le mantra : Rester positf.ve et adapter ton quotidien ! Courage ! 💪

>> Lire aussi : “Le trouble dysphorique prémenstruel : la version hard-core du SPM

Prévoir la date d’ovulation 

La date d’ovulation est l’une des dates les plus importantes à connaître. Malheureusement, le fait qu’elle arrive 14 jours avant le début des prochaines règles n'aide pas à s'arrêter sur une date précise 🤯. Il est donc important de suivre ton cycle, en te basant notamment sur l’arrivée des tes règles et donc du premier jour du cycle. 

Tu peux commencer à noter, chaque mois, les jours de règles afin de voir si celles-ci sont régulières. Si c’est le cas, il te sera beaucoup plus facile de prévoir ta date d’ovulation. 

Pour rappel, tu peux aussi analyser plusieurs facteurs pour prévoir cette date : la prise régulière de température basale, l’analyse de la glaire cervicale, les tests d’ovulation… Mais surtout, no pression, l’analyse de toutes ces données peut prendre plusieurs cycles avant de devenir exacte :)

Des outils pour suivre son cycle 

Beaucoup de personnes menstruées choisissent de suivre leur cycle en inscrivant les différentes dates sur un calendrier des règles ou directement sur l’agenda de leur téléphone. D’autres préfèrent suivre à l’aide d’applications dédiées aux personnes menstruées. Chacun.e son style ;) 

D’ailleurs, voici quelques applications qui devraient t’aider à suivre ton cycle et te donner un petit coup de pouce 👇

Clue 

Clue est une application à installer directement sur ton téléphone. Elle est hyper complète et te permet de suivre ton cycle, la durée de tes règles, ta date d’ovulation, les jours les plus favorables pour concevoir… Tu peux aussi y noter toutes tes humeurs et tes symptômes au fil des jours. En plus, l’app t’envoie des notifications pour te rappeler que tes règles vont arriver ou que tu approches de ta date d’ovulation. Smart :) Le but : que tu sois expert.e de ton propre corps et que tu puisses le comprendre au mieux. 

Menstrual Period Tracker

Menstrual Period Tracker est une application hyper intuitive et facile d’utilisation. Elle reprend les mêmes codes que Clue afin de suivre ton cycle et tes règles. Elle propose un super calendrier personnalisé où tu peux absolument tout noter : tes humeurs, tes règles, les dates où tu as eu des rapports sexuels… Le seul bémol, c’est que l’interface est uniquement en anglais. 

Flo period Tracker 

L’application Flo period tracker propose une interface hyper facile et ludique. Elle te permet de suivre toutes les différentes phases de ton cycle : règles, SPM, ovulation… et prend en compte tes désirs pour te conseiller. Par exemple, elle cherchera à savoir si tu souhaites concevoir un enfant ou si, à l’inverse, ce n’est pas du tout au programme. Si tu prends une contraception orale, tu peux aussi entrer la date de prise. Dans ce cas, Flo t’enverra une petite notification pour te prévenir de recommencer ta plaquette, mais aussi pour ne pas oublier ta méthode de contraception au fil des jours :)

La Glow Community 

L’app Glow, c’est la seule application de santé connectée qui prend en compte à la fois les femmes et les hommes. Elle te permet de tout suivre en temps et en heure et met l’accent sur le suivi des périodes de fécondité. Tu peux aussi retrouver tous les bilans de santé directement sur l’application. Le petit plus : le forum La Glow Community, sur lequel tu peux discuter avec tout un tas d’utilisateur.ice.s qui ont les mêmes centres d'intérêts et attentes que toi :)

Que tu sois plus papier ou smartphone, il y a toujours une solution pour suivre ton cycle. N’hésites pas à l’intégrer à ta routine : à la clé, une meilleure connaissance de ton propre corps ;)