Panier d'achat
Livraison offerte en France métropolitaine jusqu'au 24/10/2021

Le Vaginisme : quand ton vagin te dit “non”

Le vaginisme est une pathologie qui touche des milliers de personnes et rend la pénétration vaginale très douloureuse voir impossible : on parle même de "phobie du coït".

Pourtant, le vaginisme reste mal connu et mal compris alors qu’il engendre une véritable souffrance. Chez Moodz, on avait envie de briser le tabou autour de ce trouble du comportement sexuel. Alors on vous dit tout sur ses causes, ses conséquences et les solutions pour en venir à bout.  

Vaginisme : définition 

Commençons par le commencement : le vaginisme, c’est quoi au juste ? Pour t’expliquer clairement, il s’agit d’une pathologie non pas physique mais d’un trouble psychique du comportement sexuel. En quelques mots : difficultés à la pénétration vaginale, douleurs intenses, coït quasi voire totalement impossible. 

Explications 👇

Les symptômes du vaginisme ?

Il se déclare par des contractions involontaires des muscles du plancher pelvien = les muscles qui entourent le vagin. En bref, tous ces muscles se contractent à l’approche d’un objet, que ce soit un tampon ou un pénis, ce qui rend la pénétration vaginale très douloureuse voire totalement impossible. 

Si ces symptômes te parlent et que tu appréhendes les rapports sexuels, alors il est temps d’aller consulter ton médecin, ton gynécologue ou ta sage-femme. Tu peux aussi aller voir un sexothérapeute ou un sexologue ! #AllôDocteur. L’idée c’est de traiter le trouble afin de ne pas laisser la peur s’installer même si cela peut prendre du temps. 

En plus, ton médecin pourra te faire part de son diagnostic car le vaginisme peut aussi être confondu avec d’autres problématiques : 
 - Un hymen résistant ou un hymen peu perforé (chez les plus jeunes ou les personnes vierges)
 - Une sécheresse vaginale accrue (fréquent à la ménopause)
 - Warning : ne pas confondre avec la dyspareunie qui se démarque par des douleurs pendant et après les rapports sexuels au niveau de l’orifice vaginal et jusque dans la région pelvienne. 

Les causes du vaginisme 

Le vaginisme a souvent des causes psychosomatiques. Si c’est ton cas, il faut alors comprendre ce qu’il s’est passé pour que tu développes ce trouble. On te résume quelques-unes des causes du vaginisme : 

 - Une éducation stricte par rapport à l’éducation sexuelle 
 - Un mauvais rapport physique ou psychique avec ton corps (manque de confiance et stress)
 - La ménopause 
 - Un accouchement douloureux (épisiotomie, points de sutures, post-partum…)
 - Un choc émotionnel 
 - Un stress causé par une relation sexuelle avec pénétration 
 - Des précédents rapports douloureux
 - Un examen gynécologique qui s’est mal passé
 - Une agression sexuelle

Ce n’est qu’une fois que tu auras élucidé la cause de ton blocage que tu pourras traiter ton vaginisme 💪 On te le promet !

Les types de vaginisme

À ce jour, il existe 4 types de vaginisme différents 👇

 - Vaginisme primaire 
Dans le cas du vaginisme primaire, les douleurs ont toujours été présentes et aucun type de pénétration vaginale n'a jamais été possible.

 - Vaginisme secondaire
Le vaginisme secondaire se déclenche suite à un choc émotionnel, physique ou une infection. Avant, les douleurs n'étaient pas présentes et la pénétration vaginale était possible.

 - Vaginisme situationnel 
Le blocage se fait sentir seulement lors de certains types de pénétration vaginale mais ne pose aucun problème lors d’un examen gynécologique, par exemple. 

 - Vaginisme global 
Dans ce cas, la personne ressent des douleurs à chaque fois que quelque chose entre dans son vagin, que ce soit lors d'une pénétration vaginale ou d'un examen gynécologique.

Comment soigner le vaginisme ? 

La bonne nouvelle, c’est que le vaginisme n’est pas irréversible. Voici les techniques conseillées aux personnes qui souffrent de contractions involontaires du périnée qui rendent la pénétration impossible

 - Rééducation accompagnée d’un sexologue ou d’un gynécologue 
Comme une sorte de rééducation post-partum du périnée, on t’apprend à renforcer ton plancher pelvien et à étirer les muscles du vagin. 

 - Exercices de relaxation sexuelle 
Ce type d'exercice se fait dans le cadre d’un suivi avec un sexologue ou un gynécologue. En bref, tu apprends petit à petit à re-découvrir ton corps à l’aide d’un lubrifiant et de dilatateurs vaginaux qui ressemblent à des sextoys de différentes tailles. Une fois que tu as appréhendé la plus petite, tu passes à celle du dessus et ainsi de suite, jusqu’à être complètement détendu.e. 

 - Relaxation psychique / mentale 
L’accompagnement psychologique est hyper important pour passer le cap du blocage. Il peut être fait avec un sexologue par exemple. Dans ce cadre, il est question de respiration, de réflexion...

Relancer le désir malgré le vaginisme 

Le plus important, c’est aussi d’en parler à ton ou ta partenaire. Lui faire part de ton blocage afin qu’iel comprenne comment t’aider et t’accompagner. Le secret : Faire monter l’excitation🔥 avec de bons préliminaires et pourquoi pas avoir recours à la masturbation (perso ou à deux) ? Il n’y a pas forcément besoin de pénétration pour avoir un rapport sexuel cool. 

Par contre, ta contraception reste hyper importante même s’il n’y a pas de pénétration vaginale #SafetyFirst. Et oui, certaines femmes sont tombées enceintes sans pénétration !


Si tu souffres de vaginisme et que tu souhaites t'en débarrasser, fais-toi accompagner pour ne pas laisser la peur s’installer. On te le rappelle : ce trouble psychologique peut s'atténuer voire totalement disparaître. Avec un peu de temps et un bon accompagnement, tu pourras bientôt être pleinement épanoui.e dans ta vie sexuelle ! #PositiveAttitude


Crédit : Clément Soulmagnon