Panier d'achat
Livraison offerte à partir de 85€ d'achat ✌️

Le clitoris : petit cours d'anatomie !

Taille, stimulation, érection, point G, orgasmes… pour beaucoup le clitoris reste encore un mystère. Moodz vous en dit plus sur cet organe essentiel du plaisir féminin. Cap sur le 7e ciel 😇

Clitoris : définition 

Le clitoris, c’est comme un iceberg : on ne voit que sa partie émergée. En gros, 90% de son anatomie est sous-jacente. En dessous, 2 racines de 10 cm environ entourent l'urètre et le vagin et se rejoignent en un bouton à la surface. Ce bouton, on l’appelle le capuchon et il mesure entre 4mm et 1 cm. Il est là pour protéger le gland du clitoris, trop sensible pour être stimulé directement, mais qui pointera le bout de son nez lors de l’excitation. 

D’une personne à l’autre, le clitoris peut être -très- visible ou caché sous les grandes lèvres. Il est situé à la jonction des petites lèvres et sa position par rapport à l’entrée du vagin oscille entre 1 et 4 cm. 

Clitoris = Point G ? 

Tout petit mais si puissant ! En effet, le clitoris est composé de tout un tas de terminaisons nerveuses aka les corpuscules de Krause, qui font de lui, le garant du plaisir sexuel féminin. On en compte pas moins de 8000, soit le double comparé à un pénis. Il s’agit d’ailleurs du seul organe humain dédié au plaisir. Hey hey 😏 À tel point que les scientifiques pensent même qu’il s’agit du fameux Point G. D’ailleurs on parlerait plutôt de la Zone G qui serait un point de contact entre le vagin et la racine interne du clitoris. 

D’autre part, il faut savoir que contrairement à ce qui se dit, l’orgasme vaginal n’existe pas ! Encore un mythe qui ne faiblit pas… En réalité, l’orgasme est dans 100% des cas clitoridien, la nuance, c’est qu’il peut être stimulé de différentes manières. 

Pour 80% des femmes, l’orgasme est stimulé de l’extérieur via le petit gland du clitoris. Pour les 20% restant.e.s, l’orgasme est initié grâce à un frottement contre la partie immergée du clitoris : le fameux corps caverneux sous-jacent qui entoure le vagin et l'urètre. C’est d’ailleurs à partir de cette stimulation interne que l’on a vu naître le mythe de l’orgasme vaginal. Un mythe, qui, on le rappelle, est faux !

Le clitoris peut avoir une érection, info ou intox ? 

Figure-toi que c’est vrai ! L'érection n’est pas seulement l’apanage des hommes. Tout comme le pénis, le clitoris et les petites lèvres se gonflent sous l’impulsion des corps caverneux qui se gorgent de sang. Le clitoris se durcit, grandit et peut même prendre une couleur plus foncée : on parle d’érection féminine. 

Comment bien stimuler le clitoris ? 

Prendre du plaisir via le clitoris, ça demande un peu de douceur, de sensualité et d’humidité aussi (oui oui !). Hors de question d’y aller à sec au risque de créer des frottements et des irritations qui n’ont rien d’agréable. Alors que faire pour passer un -vrai- moment de plaisir ? 

L’épanouissement sexuel, seul.e ou à deux, passe d’abord par la découverte de ton propre corps et de ton clitoris. Et, ce n’est pas parce que la masturbation en solo a longtemps été tabou qu’il faut s'en priver 😉 ! 

Pour découvrir les bienfaits que te réservent cet organe érogène, vas-y à tâtons. Quitte à ne pas trouver le mode d’emploi du premier coup. No pression ! 

Opter pour du lubrifiant

Le best : un lubrifiant à base d’eau. Cela te permettra d’éviter les frottements désagréables. Avec son aide, tu peux venir stimuler le capuchon qui protège le gland du clitoris. Ce dernier étant très sensible, il n’est pas conseillé de le décalotter sans le lubrifier en amont. 

Sur ce même principe, le cunnilingus peut être une super option, à tester à 2 😏 Si ton.ta partenaire le souhaite, tu peux lui évoquer cette possibilité. C’est une parfaite solution pour lubrifier cette zone tout en kiffant !

Y aller à tâtons...

...et en douceur ! Si tu n’es pas habitué.e à découvrir ton anatomie par toi-même et que l’expérience te tente, Moodz te guide ! Vas-y doucement. Le but ce n’est pas de rendre ce moment désagréable en appuyant trop fort ou au mauvais endroit. 

Laisse glisser la pulpe d’un doigt (ou plusieurs) autour de tes grandes lèvres puis de tes petites qui sont aussi des zones érectiles. Change de trajectoire en venant stimuler le pourtour du capuchon puis, quand tu te sens prêt.e, tente une approche avec le gland du clitoris. Tu sauras direct s’il est prêt à recevoir tes caresses. Encore une fois, n’oublie pas de lubrifier cette zone érogène sensible et elle te le rendra 😉 La douceur est le maître mot. 

Trouver la marche à suivre 

Bon, concrètement il n’y a pas une seule marche à suivre, mais une infinité. Encore une fois, cela s’apprend avec le temps en découvrant son propre corps. Es-tu plus friand.e des mouvements de haut en bas, de gauche à droite, en cercle, en tournicotant ou en dessinant des chiffres et des lettres ? Toi seul.e le sauras. 

Ne pas faire l’impasse sur les caresses 

Un clitoris bien stimulé est ton meilleur allié pour atteindre l’orgasme, qu’il y ait pénétration ou pas ! Alors, on reprend les mêmes et on recommence : lubrifiant, caresses et plus si affinités. 

C’est aussi l’occasion de découvrir si tes orgasmes sont provoqués par une stimulation du gland de ton clitoris ou par une stimulation interne. 

Apprendre à communiquer ses propres désirs 

Quand on est seul.e, on sait exactement où aller, ce qu’on aime ou pas. Mais quand on tombe sur un.une partenaire qui nous affirme bec et ongles qu’il.elle connaît la marche à suivre, ça peut sembler plus délicat de s’imposer. 

N’oublie jamais que tu es seul.e garant.e de ton corps -et de ton clitoris- et que toi seul.e sais ce que tu apprécies. Si ton.ta partenaire ne comprend pas tes mots, tu peux tenter de déplacer sa main en lui faisant comprendre que ce nouvel endroit est plus agréable pour toi. 

Oser les sextoys ?

L’achat de sextoys a longtemps été intimidant et tabou. Pour remédier à cela, les marques rivalisent de créativité pour proposer de super modèles aux designs revus et corrigés et aux promesses alléchantes. Parmi eux, les sextoys clitoridiens qui peuvent même reproduire l’effet de succion d’un cunnilingus. Et dans la plupart des cas, c’est l’orgasme assuré. Un deal idéal pour découvrir les points faibles de son clitoris. 😉

Choisir les positions qui stimulent le clitoris 

Des positions sexuelles telles que l’andromaque, la position du lotus ou encore le missionnaire peuvent permettre une friction du clitoris sur le corps de ton.ta partenaire. Même pas besoin d’y aller fort. 

Orgasme : c’est possible d’en avoir plusieurs ? 

Il est tout à fait possible de jouir plusieurs fois d'affilée, à l’inverse des hommes pour qui l’éjaculation marque la fin du rapport. Pour cela, il est important de se connaître et se laisser aller. En revanche, certaines personnes ne supportent plus qu’on les touche une fois l’orgasme terminé. À toi de voir à quelle team tu appartiens ;) Et surtout, pas de pression ! 



Sources : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/jsm.12450  
Crédit Visuel : @boogerqueen_