Panier d'achat
Livraison offerte à partir de 3 culottes ✌🏻✌🏽✌🏿

Freedom alert : le flux instinctif libre

Posté par Anaïs Koopman le
Freedom alert : le flux instinctif libre

Le flux instinctif libre, ça te dit un truc ? En anglais, ça donne : “free flow instinct”. Poétique, mais pas que. Le principe, c’est d’apprendre à se passer de protections périodiques quand on en a envie ou besoin.

Plutôt cool, non ? Le truc, c’est qu’on n’est pas tous.tes à l’aise avec le concept, encore peu démocratisé aujourd’hui. Il faut dire qu’on est habitué.e.s à se protéger depuis des décennies… Alors s’imaginer aller bosser ou skater sans serviette, tampon, cup et/ou culotte menstruelle, ça fait flipper plus d’un.e au premier abord !

Du coup, Moodz s’est penché pour toi sur ce phénomène. Car il faut savoir qu'avant d’être intuitif, il s’apprend.

Le flux instinctif libre en théorie 🤓

Concrètement, le sang menstruel est retenu dans ton vagin, puis libéré dans la cuvette des toilettes au moment de ton CHOIX.

Le flux instinctif libre est accessible à toutes les personnes menstruées, quel que soit leur flux. Il suffit de deux ingrédients pour y arriver : l’envie et la pratique. D’ailleurs, on a parfaitement le droit de vouloir s’en passer. Mais c’est quand même cool de savoir que ça existe !

Le flux instinctif libre en pratique 💪

Là, comme ça, on te parle de quelque chose d’“instinctif”, mais clairement, c’est une habitude à prendre.
Pour éviter de prendre trop de risques au début, tu peux continuer à te protéger avec une protection périodique comme une culotte de règles, qui te permettra à la fois de tester ton flux instinctif libre.... et d’être protégée le temps du test !

Pour y parvenir, il y a deux éléments clés :

 🗝 Clé numero uno, maîtriser ton périnée :

Quand on s’exerce au flux instinctif libre, celui qu’on vient secouer un peu, c’est le périnée = l’ensemble des muscles qui se trouvent autour de ton vagin, de ton urètre et de ton anus. Son rôle principal, c’est de soutenir toute la zone des organes génitaux et de l'anus.
Ce que tu dois savoir, c’est que ces muscles… se musclent ! On parle de rééducation périnéale. En pratique, ça demande plusieurs semaines, voire mois (selon les personnes) d’exercices de contraction du périnée

 🗝 Clé numero dos, être à l’écoute de ton corps :

Avoir le périnée le plus musclé de la terre ne suffit pas : il faut aussi apprendre à ressentir le moment où ton sang est prêt à sortir de ton vagin pour le déverser dans les #WC à temps.

Puisqu’on est trop nice, on te partage un premier exercice pour commencer à t'entraîner dès maintenant, que tu sois réglé.e ou non.

Les steps :

1. Commence allongé.e, puis essaye debout quand tu te sentiras à l’aise
2. Inspire tran-qui-lle-ment
3. Expire dou-ce-ment et com-plè-te-ment tout en contractant tous les muscles du périnée (#rappel : ils se trouvent autour de ton vagin, de ton urètre et de ton anus) comme si tu te retenais de faire pipi !
4. Tiens bon aussi longtemps que tu peux ! Le goal n°1, c’est d’atteindre 10 secondes.
5. Fais une pause
6. Et répète 10 fois !
7. Sois patient.e avec toi-même : n’oublie pas que c’est déjà badass d’essayer de changer tes habitudes 💪

Les DON’Ts :

-Ne fais pas cet exercice en urinant !
-Évite de serrer les fesses ou de contracter d’autres muscles. Chaque chose en son temps !

Les super-pouvoirs du flux instinctif libre 🦸🏻‍♂️

Illustration : @annawandagogusey

Mais en vrai, c’est quoi le but ? La réponse est simple. Ferme les yeux. Imagine. C’est l’été (on a le droit de rêver), le soleil se couche, l’eau turquoise de la piscine te fais de l'œil… mais tu n’as plus de tampon. No panic! Maintenant que tu maîtrises ton flux à l’instinct, tu peux très bien avoir tes règles ET faire une énorme bombe dans la piscine en maillot... et même sans rien !

Au quotidien, pratiquer le flux instinctif libre, c’est aussi ça :
-tu t'appropries ton propre corps
-tu peux dire bye-bye aux fuites (après un peu d'entrainement ;)...
-...et adios à la charge mentale d’avoir assez de protections hygiéniques sur toi !

Le seul inconvénient, c’est que tu dois aller aux toilettes toutes les 1 à 3 heures (selon les personnes) lorsque ton vagin est rempli de sang !
Sans être sûr.e d’avoir des toilettes à proximité à tout moment, le mieux est donc d’avoir un plan B : tu peux porter une culotte menstruelle en back-up par exemple, ou avoir ton type de protection périodique préféré à portée de main pendant tes règles.

Dans le même sens, tu peux très bien continuer à te protéger comme tu l’entends, et savoir que si un jour tes règles te tombent dessus sans que tu les aies anticipées, tu pourras t’auto-protéger grâce au flux instinctif libre. #Power, on t’a dit !

#Attention aux fausses croyances : le flux instinctif libre peut être une libération pour certain.e.s, mais ne réduira pas les douleurs menstruelles ! Et porque no ? Figure-toi que les crampes menstruelles sont provoquées par l’utérus. Aucun lien, donc, entre la contraction de ton périnée et la diminution des douleurs. Et heureusement, ça marche aussi dans le sens inverse : le fait de solliciter ce muscle ne créera pas de nouvelles douleurs pendant tes règles !

Que tu veuilles tester et adopter le flux instinctif libre ou non, sache que Moodz sera toujours là pour tes nuits (ben oui, faut quand même foutre la paix à son instinct de temps en temps 🌝) et tes jours (ceux durant lesquels tu n’as aucune envie de ne compter que sur ton instinct et ceux durant lesquels tu as juste envie de mettre ta Moodz trop stylée !!) 💜

 

Éviter le syndrome du choc toxique : les do’s et don'ts

Tu aimeras aussi