Panier d'achat
Livraison offerte en France métropolitaine jusqu'au 24/10/2021

Focus sur les règles abondantes

Posté par Anaïs Koopman le
Focus sur les règles abondantes

Lorsque tu as tes règles, tu saignes beaucoup, beaucoup, beaucoup ? Résultat, tu es fatigué.e, tu as du mal à gérer tes périodes de règles ? You are not alone!  C’est le cas de nombreuses personnes menstruées, et on est là pour t’aider à y voir plus clair avec ce focus sur les règles abondantes. Au menu, les différents types d’abondance, les différentes causes possibles et des conseils pour te soulager au maximum.

Spoiler : à la moindre inquiétude ou anomalie, appelle ton médecin !

Les différents niveaux d’abondance 🩸🩸🩸

Bon, comme tu le sais sûrement déjà, il n’y a pas de “normalité” à proprement parler dans le domaine des menstruations, mais on peut quand même tirer des tendances générales.

🩸“En général”, donc, une personne perd l’équivalent de 4 cuillères à soupe de sang sur une durée de 3 à 7 jours de règles (1). C'est dans ce cas-là qu'on parle de "règles normales"

🩸🩸Pour certain.e.s, la quantité de sang peut osciller entre 5 et 6 cuillères à soupe, sur la même durée. À ce seuil, on peut parler de "règles abondantes".

🩸🩸🩸 Pour d’autres, le flux menstruel peut aller jusqu’à 6 cuillères à soupe de sang (ou plus) sur une durée de plus de 7 jours de règles (1). C’est là qu’on parle de "ménorragie" ou d'"hyperménorrhée", aka de menstruations “anormalement" abondantes et prolongées ! Souvent, en bonus, les personnes concernées découvrent des caillots de sang dans leurs flux.

Si tu as du mal à identifier l’abondance de ton flux, tu peux utiliser le score de Higham qui t’aidera à évaluer ton flux sanguin en fonction du nombre de protections menstruelles utilisées et imbibées pendant tes prochaines règles, et de la présence ou non de caillots sanguins. Si tu utilises des culottes menstruelles, tu peux remplacer le nombre de serviettes hygiéniques demandé par le nombre de culottes de règles portées.

#WARNING : si tu es enceinte, tu n’es pas censé.e être réglé.e et donc encore moins avoir des saignements abondants. Si c’est le cas, consulte ton médecin sans hésiter !

Les différentes causes des règles abondantes

Les saignements menstruels abondants peuvent s’expliquer par plusieurs raisons :

Un déséquilibre hormonal

Qu’est-ce qui détermine l’épaisseur de la muqueuse utérine, et donc l’intensité de tes saignements ? C’est l’équilibre entre la quantité de deux hormones, les oestrogènes et la progestérone. Certain.e.s sécrètent peu de progestérone, ce qui crée un déséquilibre hormonal et donc des saignements plus abondants que “la moyenne”.

Si c’est ton cas, tu peux toujours en parler à ton médecin, histoire de rééquilibrer tout ça à l’aide de traitements hormonaux par exemple !

Une contraception hormonale

contraception hormonale
Photo : la-bulle.org

Yep. Les hormones, encore les hormones. Comme expliqué dans cet article, tes règles sont clairement influencées par le type de contraception que tu prends. Chacun.e réagit différemment, mais sache que le stérilet au cuivre est connu pour augmenter l'abondance et la durée des règles de nombreuses personnes menstruées. Cela peut aussi arriver avec d’autres types de contraception (pilule, stérilet hormonal, etc.). 

Si tu es concerné.e et gêné.e par des saignements trop abondants, tu peux aussi prendre rendez-vous avec ton gynécologue pour connaître les autres options qui s’offrent à toi !

Un fibrome ou des polypes de l’utérus

Parfois, les saignements abondants peuvent aussi s’expliquer par la présence d’un fibrome dans ton utérus. Un fibrome, c’est une petite tumeur bénigne qui squatte ton muscle utérin. Quand il est présent, il fait grossir la muqueuse utérine et fait donc augmenter la quantité de sang perdu ! Dans 1 cas sur 5, les personnes concernées ont plus de 40 ans. 

D’autres fois, ce sont des polypes bénins de l’utérus qui expliquent les saignements abondants. Un polype de l’utérus, c’est une croissance anormale de ta muqueuse utérine. Alors encore une fois, le lien entre cette croissance et l'augmentation de ton flux menstruel est vite vu ! Sache que parfois, il arrive aussi que tu saignes entre les règles à cause de ces polypes.

Dans ces cas-là, tu pourras aussi en discuter avec ton médecin, qui pourra notamment te proposer de légères interventions chirurgicales pour te débarrasser de ces squatteurs !

#WARNING : si tu es une personne menstruée de plus de 40 ans sans contraception ou une personne ménopausée avec des pertes de sang inhabituelles et abondantes, cela peut-être plus inquiétant. C’est donc primordial de consulter !

Une endométriose ou une adénomyose

Dans cet article, on t’explique que les règles abondantes peuvent être un des symptômes de l’endométriose. C’est aussi le cas pour l’adénomyose, aka une l’endométriose de l’utérus, particulièrement fréquente après quarante ans. Si tu es concerné.e, même conseil : ton docteur pourra t’aider au mieux.

#WARNING : D’autres causes existent et c’est encore une fois un professionnel de santé qui pourra t’aider au mieux à les déterminer. Et évidemment, si tu as des saignements abondants en dehors de tes règles, fonce chez ton médecin ! Pareil si tu es concerné.e par des flux très abondants pendant ET hors de tes règles (ici, on parle de ménométrorragie).

Règles abondantes, mode d’emploi

Call your doctor!

 

On insiste volontairement : même si tu n’es pas forcément inquiet.e et “juste” gêné.e par des flux menstruels trop intenses, n’hésite pas à en parler à ton médecin (généraliste, gynécologue, sage femme, …). Il est là pour t’aider au moindre problème, mais aussi pour t’aider à vivre tes règles au mieux.

Si ton médecin n’est pas trop inquiet, tu peux aussi demander conseil à un naturopathe ou à un homéopathe. Ils pourront te prescrire des plantes et/ou de l’homéopathie anti-hémorragiques.

Fais un bilan sanguin

Si tu perds beaucoup de sang tous les mois, tu peux aussi être sujet.te à l’anémie, une carence en fer qui risque de t’affaiblir (et pas seulement pendant tes règles) ! Alors si tu te sens anormalement fatigué.e, n’hésite pas à faire une prise de sang pour checker ton niveau de fer.

S’il n’est pas au niveau, c’est encore à ton médecin qu’il faudra faire signe ! C’est lui qui te dira si des compléments alimentaires et/ou une alimentation spéciale-règles suffisent, ou si d’autres types de traitements sont à privilégier.

Mets ta culotte menstruelle préférée 

Si tu as des règles abondantes, les culottes de règles pour flux abondants peuvent être d’un grand confort ET secours. Elles te permettent d’être plus tranquille vis-à-vis de nos ennemis les fuites. Tu peux même combiner plusieurs types de protections hygiéniques, si ça te permets d’être plus safe.

N’oublie pas qu’on est là pour t’informer au mieux, mais que your doctor knows best!

Sources :
(1) Passeportsante.net

 

Première consultation gynécologique: comment ça se passe ?

Tu aimeras aussi