✹ LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 3 CULOTTES ✹
Panier d'achat
Livraison offerte Ă  partir de 3 culottes !

Le super guide Moodz pour bien choisir et utiliser sa culotte menstruelle

Posté par Hello Moodz le
Le super guide Moodz pour bien choisir et utiliser sa culotte menstruelle

Les culottes Moodz, ce sont des culottes menstruelles pensées par des meufs et pour des meufs. 100% fiables, naturelles et stylées, elles font entrer vos rÚgles dans le 21e siÚcle. Elles les changent, les révolutionnent, et font en sorte de vous les faire oublier (ou presque).

Mais d’abord, pour commencer, une culotte menstruelle qu’est-ce que c’est ?

C’est Ă  la fois une culotte (duh) et un dispositif technique intĂ©grĂ© de protection pĂ©riodique (wah). C’est le combo gagnant pour des rĂšgles “à l’aise”, mais aussi plus saines et plus Ă©cologiques.

Alors vous l’aurez compris, pour nous : culottes menstruelles > toutes les autres protections pĂ©riodiques. Oui, on fait (Ă  peine) dans le parti-pris, mais des arguments on en a.

Ci-joint toutes les informations dont vous pouviez rĂȘver pour bien choisir et bien utiliser (& bien laver) votre culotte menstruelle Moodz. Promis, jurĂ©, vos rĂšgles sont sur le point de changer. Pour de vrai. 

 

#1 : Comment les culottes menstruelles Moodz fonctionnent-elles ?

Les culottes menstruelles Moodz sont un peu les superhĂ©roĂŻnes de vos rĂšgles. Elles ont Ă©tĂ© pensĂ©es conçues et Ă©laborĂ©es pour vous filer jusqu’à 12 heures de sĂ©rĂ©nitĂ© (on signe oĂč ?).

Et parce qu’à chaque meuf son flux et sa culotte, il en existe deux modĂšles : la premiĂšre, pour flux lĂ©ger Ă  moyen, absorbe jusqu’à 18 ml de sang environ. La seconde est un shorty pour flux abondant qui absorbe jusqu’à 34 ml de sang menstruel (!).

Nos culottes sont composées de trois types de tissus différents : des matériaux techniques choisis scrupuleusement, qui drainent, absorbent et retiennent votre sang menstruel.

Le but : éviter les fuites, faire la nique aux bactéries et enrayer les odeurs. Bref, vous rendre confortable et vous mettre vraiment bien. On vous explique, point par point :

- Une culotte menstruelle Moodz ressemble Ă  une culotte du quotidien. Elle est cute, confortable et pratique, et constituĂ©e Ă  100% de matiĂšres certifiĂ©es Oeko-Tex Standard 100 (= un label international certifiant de la non-toxicitĂ© des tissus). Bref : on la met comme on enfile sa lingerie, et du coup, on s’y sent bien.

- La couche supĂ©rieure de la protection intĂ©grĂ©e est composĂ©e d’un coton (trĂšs) fin et drainant. Il accueille votre sang et le draine jusqu’à la partie absorbante. LĂ©ger pourquoi ? Pour vous Ă©viter toute sensation d’humiditĂ© (et de gĂȘne). Bref : pour vivre dans le confort et (presque) oublier vos rĂšgles.

- Sa couche intermĂ©diaire est faite de bambou absorbant. Tout est dans le titre : le bambou est bien connu pour ses propriĂ©tĂ©s super-absorbantes - ce qui fait de lui le composant safe par excellence. Bonus (et pas des moindres) : il est aussi rĂ©putĂ© pour ses propriĂ©tĂ©s antibactĂ©riennes et anti-odeurs. C’est l’alliĂ© santĂ©-efficacitĂ© de la culotte menstruelle !

- Enfin, en dessous, une membrane impermĂ©able vous protĂšge. Cette membrane est donc... impermĂ©able (chouette) et respirante (encore mieux). L’idĂ©e ? Retenir le sang et Ă©viter les fuites. C’est un peu votre garde-fou, votre vigile anti-fuites et dĂ©gĂąts relous.

En gros, et pour vous la faire courte : vos culottes menstruelles font le taf, et vous vivez votre vie tranquille. Pas d’odeurs, pas de fuites, pas d’humiditĂ© : ciao les vĂ©rifications toutes les quatre heures et le stress du syndrome du choc toxique.

Et parce qu’on ne badine pas avec le confort et avec la qualitĂ© (et encore moins avec votre santĂ©), notre membrane impermĂ©able est fabriquĂ©e chez le leader europĂ©en des textiles impermĂ©ables et respirants (la classe).

De mĂȘme, et contrairement Ă  d’autres marques, nous avons fait le choix de ne pas utiliser de nanoparticules d’argent dans l’ensemble de nos modĂšles.

Bref, vous l’aurez compris : les culottes menstruelles, c’est safe, c’est cool, c’est sain, et (pour ne rien gĂącher) : c’est sexy / stylĂ©.

#2 : Comment bien choisir votre culotte menstruelle en fonction de votre flux ?

La durĂ©e des rĂšgles et leur abondance varient d’une femme Ă  l’autre : pour bien dĂ©terminer votre flux et mieux choisir votre culotte menstruelle, l’idĂ©e est d’apprendre Ă  vous connaĂźtre pour pouvoir ainsi mieux prendre soin de vous (#self-care).

Pour bien se repérer et prendre les bonnes décisions, il y a (en gros) deux paramÚtres à prendre en compte :

- La durĂ©e de vos menstruations : qui est, en moyenne, de trois Ă  six jours. On considĂšre des rĂšgles dont la durĂ©e dĂ©passe une semaine comme Ă©tant “anormalement” longues.

Par ailleurs, la durĂ©e des menstruations varie d’une femme Ă  l’autre, mais varie peu chez une mĂȘme femme d’un cycle Ă  l’autre. Bien sĂ»r, tout ça peut aussi fluctuer, en fonction, par exemple, de vos choix contraceptifs.

- L’abondance de vos rĂšgles : on considĂšre que le volume des pertes menstruelles se situe entre 50 et 80 millilitres selon les Ă©tudes (mais c’est trĂšs variable d’une personne Ă  l’autre).

Bon Ă  savoir : en gĂ©nĂ©ral, 90% des pertes menstruelles surviennent au cours des trois premiers jours, quel que soit votre flux ! Tout comme la durĂ©e de vos menstruations, l’abondance et le flux de vos rĂšgles peuvent varier en fonction de vos choix contraceptifs.

Par ailleurs, pour parler faits et chiffres, des rĂšgles “normales” (dans la moyenne, quoi) reprĂ©sentent entre 30 et 40 millilitres de sang perdu par cycle, et des rĂšgles “abondantes” entre 60 et 80 millilitres.

Enfin, sachez que vous pouvez Ă©galement connaĂźtre des saignements en dehors de vos rĂšgles. AppelĂ©es spottings (saignements lĂ©gers et ponctuels) ou mĂ©trorragies (saignements plus longs et plus abondants - parlez-en Ă  votre mĂ©decin), ces pertes de sang peuvent aussi nĂ©cessiter l’utilisation d’une protection pĂ©riodique.

Mais alors, comment savoir et comment choisir ?

Pour dĂ©terminer au mieux l’abondance de votre flux et ainsi mieux choisir votre culotte menstruelle, il faudrait pouvoir mesurer le nombre de millilitres de sang que vous perdez... bref, ce n’est clairement pas Ă©vident.

Le moyen le plus simple est donc de vous rĂ©fĂ©rer au nombre de tampons et serviettes pĂ©riodiques ou Ă  la cup que vous utilisez pendant vos rĂšgles (ou au moment de vos saignements). Dites-vous qu’en gros :

- 1 tampon et 1 serviette remplis sur 12 heures correspondent Ă  un flux dit “lĂ©ger”
- 2 tampons et 1 serviette remplis sur 12 heures correspondent à un flux dit “moyen”
- 3 ou 4 tampons remplis sur 12 heures correspondent à un flux dit “abondant”

Si vous utilisez une coupe menstruelle (“cup”), rĂ©fĂ©rez-vous, de mĂȘme, Ă  la taille de la coupe que vous utilisez et Ă  la durĂ©e d’utilisation que vous en faites.

Enfin (et surtout) : Ă©coutez-vous ! Sachez en tous les cas qu’avec le temps il est plus facile de comprendre comment fonctionne votre cycle et comment mieux choisir vos protections pĂ©riodiques en fonction.

Vous pouvez aussi, pour mieux apprendre Ă  vous connaĂźtre, tenir Ă  jour un petit carnet pour noter des infos sur vos rĂšgles et comment vous les vivez, l’application Clue est Ă©galement idĂ©ale et super facile d’accĂšs et d’utilisation.

Ces informations vous permettront de pouvoir choisir la culotte menstruelle Moodz qui correspond le mieux à votre type de flux : soit la culotte pour flux léger à moyen (en classique, tanga ou culotte taille haute, le tout dans une pluie de coloris chanmé), soit le shorty pour flux abondant (version noire ou plumetis et or <3).

#3 : Comment choisir la taille de votre culotte Moodz ?

Les culottes menstruelles restent des culottes. Ainsi, comme pour choisir la bonne taille pour votre lingerie ou vos fringues, le mieux est encore de prendre vos mensurations (#optimal).

Parce que votre corps est le vître, et qu’il ne ressemble qu’à vous, et que le but - et plus encore pendant vos rùgles est de vous sentir bien.

Jamais tentĂ© l’expĂ©rience ? Suivez le guide :

- Prenez un mĂštre Ă  ruban assez lĂąche et mesurez vos hanches au niveau de la partie la plus large. Veillez bien Ă  ce que le mĂštre ne s’enfonce pas dans la peau et passez Ă  l’étape 2.

- Notez vos mensurations et référez-vous au tableau des tailles des culottes Moodz pour choisir la taille qui vous correspond.

- Bonus : en cas de demi-taille ou de doute : prenez la taille supĂ©rieure. Plus vous ĂȘtes Ă  l’aise, mieux c’est !

Tout simple, on vous dit !

#4 : Comment bien utiliser sa culotte menstruelle Moodz pour la premiĂšre fois ?

Yay ! Vous venez de recevoir vos culottes menstruelles chez vous et vous ĂȘtes prĂȘte pour l’aventure Moodz. Que faire et comment bien utiliser votre culotte Moodz pour la premiĂšre fois ?

- PremiĂšre Ă©tape : la laver (duh). À la main, ou en machine, Ă  30° (rendez-vous aux points 8 et 9). Puis la sĂ©cher, Ă©videmment (Ă  l’air libre !).

- DeuxiĂšme Ă©tape : l’essayer. Nous vous conseillons, s’il s’agit de votre premiĂšre fois avec une culotte menstruelle, de l’essayer chez vous, ou dans un endroit oĂč vous ĂȘtes Ă  l’aise. Juste pour voir comment vous vous sentez, et ĂȘtre en confiance pour vos cycles Ă  venir !

- TroisiĂšme Ă©tape : apprendre Ă  mieux vous connaĂźtre. Dites-vous que la durĂ©e d’utilisation des culottes menstruelles varie selon l’intensitĂ© de vos rĂšgles et de votre quotidien. Le mieux : tester et adapter. Promis, vous allez approuver. ;)

#5 : Combien de temps porter sa culotte menstruelle Moodz ?

On vous le rĂ©pĂšte, mais c’est important : Ă  chacune son cycle, ses sensations et ses ajustements. Avec les rĂšgles, tout se joue Ă  Ă©chelle individuelle !

Chez Moodz, notre mantra sera toujours de vous dire “à chaque femme son corps” : pour que chacune puisse s’accepter, s’aimer et se sentir bien dans sa peau et dans sa culotte.

Alors Ă©videmment, en fonction de l’abondance de vos rĂšgles et du choix de modĂšle de votre Moodz, vous pouvez porter votre culotte menstruelle sur une durĂ©e variable.

Il n’y a pas de vrai “mode d’emploi”, mais une chose Ă  retenir cependant : nos culottes adaptĂ©es aux flux lĂ©gers et moyens sont faites pour vous protĂ©ger pendant 12 heures en moyenne.

Sachez Ă©galement que pour mieux concevoir nos culottes menstruelles, nous avons travaillĂ© sur une phase de test avec des femmes portant un stĂ©rilet au cuivre (un contraceptif qui a pour effet d’augmenter le flux des rĂšgles chez certaines femmes de maniĂšre trĂšs trĂšs abondante).

Cette Ă©tude a dĂ©montrĂ© que nos culottes pĂ©riodiques pour flux abondants sont efficaces pendant 4 Ă  12 heures selon les femmes (ce qui correspond, grosso modo, Ă  l’équivalent de 3 ou 4 tampons).

Bonus de type astuce pratique : notre technologie d'absorption permet bien Ă©videmment d’éviter les fuites, mais nous vous conseillons de changer votre culotte menstruelle si vous avez une forte sensation d’humiditĂ©. Dites-vous que c’est un peu votre signal d’alarme !

#6 : Combien de culottes menstruelles Moodz vous faut-il pour un cycle ?

Il faut compter en moyenne 5 ou 6 culottes menstruelles Moodz pour 5 jours de rÚgles. Vous pouvez les utiliser tous les jours (et toutes les nuits !)...comme protection périodique principale et/ou complémentaire, si vous avez un flux trÚs abondant (ou que vous souhaitez vous rassurer pour commencer).

Le mieux pour faire vos calculs : trouver votre “recette”/routine menstruelle. En gros, la formule de protection qui vous convient et dans laquelle vous vous sentez le plus à l’aise.

Pour commencer, nous vous conseillons d’opter pour 1 ou 2 culottes menstruelles et de jauger ensuite en fonction de ce qui vous convient le mieux. Parce que la clĂ©, vous allez vite le comprendre, c’est de bien alterner ses culottes menstruelles pendant son cycle (#point7).

Libre Ă  vous ensuite d’étoffer votre collection en fonction !

#7 : Comment bien alterner ses culottes menstruelles Moodz pendant son cycle ?

La clĂ© pour bien gĂ©rer vos culottes menstruelles consiste Ă  trouver votre propre technique de “roulement”. En gros, le concept : utiliser vos culottes pĂ©riodiques, les rincer, les laver et en avoir suffisamment pour pouvoir tenir sans problĂšme et sans heurts sur toute la durĂ©e de votre cycle.

On fait dans le dĂ©tail, mais ça n’est rien de compliquĂ© ! Et c’est d’ailleurs tout l’intĂ©rĂȘt de la culotte menstruelle : vous libĂ©rer (un peu) de cette charge mentale liĂ©e aux menstruations.

Chez Moodz, on a testĂ© (et approuvĂ©) cette mĂ©thode, que vous pouvez essayer, adopter ou peaufiner jusqu’à trouver celle qui vous convient le mieux. L’idĂ©e, pour ĂȘtre le plus Ă  l’aise possible, c’est d’avoir une base de 5 Ă  6 culottes menstruelles que vous alternez comme suit :

- Temps 1 : comptez 4 culottes Moodz pour les deux premiers jours du cycle (en gros : 1 par jour et 1 par nuit x 2). Rincez-les aprĂšs utilisation (allez aux points 8 et 9) et passez-les en machine le troisiĂšme jour (toutes ensemble, c’est plus Ă©colo).

- Temps 2 : utilisez vos deux autres culottes Moodz le troisiÚme jour de votre cycle (pendant que les autres, donc, sont lavées, puis séchées).

- Temps 3 : tada ! Il ne vous reste plus qu’à rĂ©cupĂ©rer vos culottes propres et sĂšches et Ă  les utiliser sur le reste de votre cycle.

Pratique, efficace, easy : suffit de prendre le pli.

#8 : Comment bien laver sa culotte menstruelle Moodz Ă  la machine ?

Vos culottes Moodz peuvent supporter autant de lavages en machine qu’une culotte normale. C’est un peu ça, la rĂ©volution : ciao les protections pĂ©riodiques Ă  usage unique (qui polluent, et encombrent nos poubelles et sacs Ă  main/dos), bonjour la lingerie confort, hygiĂ©nique, et super pratique.

Étape 1 : pour bien entretenir vos culottes menstruelles, rincez-les à l’eau froide aprùs chaque utilisation jusqu’à ce que l’eau soit bien claire.

- Pour la culotte Moodz adaptĂ©e aux flux moyens et lĂ©gers, un simple rinçage Ă  l’eau claire suffit.

- Pour le shorty Moodz conçu pour les flux plus abondants, nous vous conseillons de poursuivre le rinçage par un trempage d’une Ă  deux heures avant de passer Ă  l’étape 2.

Étape 2 : hop : vos culottes sont rincĂ©es, il est temps de les passer en machine. La bonne recette : 30°, sans adoucissant (qui abĂźme les tissus techniques). Vous pouvez aussi les laver Ă  la main, avec de la lessive (rendez-vous au point 9).

C’est vous qui voyez ! L’idĂ©al, dans tous les cas : choper autant que possible des lessives naturelles ou biologiques, moins “invasives” (pour les fibres) et plus saines (pour vous).

Étape 3 : faites sĂ©cher. Mais attention, pas n’importe comment : Ă  l’air libre ! Pas sur le radiateur ni dans le sĂšche-linge - vous risqueriez d’abĂźmer les tissus techniques et d’endommager votre Moodz !

#9 : Comment bien laver sa culotte menstruelle Moodz Ă  la main ?

Comme pour le lavage en machine, l’idĂ©e est que votre culotte menstruelle Moodz peut supporter autant de lavages qu’une culotte normale.

Étape 1 : le mieux pour bien entretenir vos culottes menstruelles est de les rincer à l’eau froide aprùs utilisation jusqu’à ce que l’eau soit bien claire.

- Pour les culottes Moodz adaptées aux flux moyens et légers, un simple rinçage suffit.

- Pour les modĂšles Moods adaptĂ©s aux flux abondants, il est conseillĂ© de poursuivre le rinçage par un trempage d’une Ă  deux heures avant de passer Ă  l’étape 2.

(D’ailleurs, et dans tous les cas, un petit conseil : si vous ne voulez pas utiliser trop d’eau au rinçage, pensez à faire tremper vos culottes menstruelles avant !)

Étape 2 : une fois vos culottes menstruelles rincĂ©es, il suffit de les laver avec de la lessive ou du savon. L’idĂ©e : choisir les produits les plus naturels possible.

Et surtout, veiller Ă  ne pas utiliser des savons Ă  base de glycĂ©rine (qui endommage les fibres de bambou et rend la culotte moins absorbante), ou d’adoucissant (qui abĂźme les tissus techniques).

Étape 3 : faites sĂ©cher. Mais attention, pas n’importe comment : Ă  l’air libre ! Pas sur le radiateur ni dans le sĂšche-linge, vous risqueriez d’abĂźmer les tissus techniques et d’endommager votre Moodz !

D’ailleurs, si vous en prenez soin (et on sait que vous le ferez), votre Moodz peut vous suivre et vous accompagner pendant trois ans.

Vous la voyez venir, la liberté ?