Panier d'achat
Livraison offerte à partir de 85€ d'achat ✌️

Utérus rétroversé : quel impact ?

Ressentir des douleurs pendant les rapports et pendant les règles ? Un impact sur la fertilité ? Moodz vous parle de cette différence anatomique qui concerne environ 25% des femmes mais qui n’est pas une pathologie ! Focus sur l’utérus rétroversé 👇

L’utérus rétroversé : c’est quoi ? 

Au premier abord, on peut croire que l’utérus rétroversé est une pathologie tant son nom peut faire peur. Pourtant, il n’en est rien. Pour 70 à 80% des personnes menstruées, l’utérus est antéversé. C'est-à-dire qu’il se repose sur la vessie. Pour les personnes dont l’utérus est rétroversé, ce dernier s’appuie à l’inverse, sur le rectum. Il est donc orienté vers l’arrière. En bref, il s'agit d'une variante anatomique qui dépend de l'orientation de l'utérus dans la cavité pelvienne.

On retient deux rétroversions possibles : 
 - la rétroversion primitive : l’utérus s’est développé naturellement de cette manière. 
 - la rétroversion secondaire : l’utérus a basculé plus tardivement à cause d’une anomalie. Un fibrome situé dans le petit bassin, par exemple, peut être à l’origine d'une rétroversion secondaire.

L’utérus peut aussi basculer pendant la grossesse ou en phase post-partum car les ligaments qui maintiennent ce dernier se distendent ou se déchirent pendant l’accouchement. On parle de rétroversion utérine transitoire car, dans la majorité des cas, l’utérus reprend naturellement sa position normale d’antéversion soit pendant le premier trimestre de la gestation, soit dans les deux mois qui suivent l’accouchement. 

C’est grave docteur ? 

Avoir un utérus rétroversé, ce n’est pas grave. De plus, ce n’est pas considéré comme une maladie. Il s’agit d’ailleurs d’un basculement assez fréquent puisqu’il concerne 20 à 30 % des personnes menstruées sont touchées. Les -rares- recherches à ce propos ont aussi démontré qu’il ne s’agissait pas d’un facteur héréditaire.

Comme il ne s’agit pas d’une pathologie, c'est dur d'en savoir plus car peu de chercheur.se.s se penchent sur l’origine de cette variante anatomique et les difficultés qu’elle peut engendrer.

D'ailleurs, comment savoir si on a un utérus rétroversé ?

Le seul moyen de savoir si ton utérus est antéversé ou rétroversé, c’est de l’apprendre lors d’un contrôle gynécologique de routine. Ça peut être lors d’une IRM, d’une échographie, d’une hystéroscopie ou encore d’un scanner. 

Les conséquences d’un utérus rétroversé 

Au quotidien, cette variante anatomique est sans conséquences. En revanche, certaines personnes touchées par une rétroversion utérine pointent du doigt quelques situations qui peuvent s’avérer gênantes au quotidien👇

 - Les règles douloureuses aka la dysménorrhée : les douleurs ne sont pas directement liées à l’orientation de l’utérus mais semblent être plus importantes chez les personnes avec un utérus rétroversé.  

 - Les douleurs lors des rapports sexuels aka les dyspareunies : Dans certaines positions sexuelles, en raison de la rétroversion utérine, le pénis peut buter contre les parois du col de l'utérus, qui est une zone particulièrement sensible.

 - L’orientation de l’utérus peut aussi gêner l’écoulement menstruel à cause d’une rétention au niveau de l’isthme. 

 - La pose d’un dispositif intra-utérin ou stérilet peut aussi être plus compliquée. Si c’est ton cas, ton gynécologue te demandera de basculer ton bassin dans le même axe que le col pendant la pose du stérilet. En revanche, la pose d’un stérilet peut accroître l’écoulement menstruel et la durée des règles. Ton gynécologue est donc en mesure de proscrire ce moyen de contraception s’il ne l’estime pas adapté. 

 - Une constipation plus fréquente.

 - Des douleurs pour uriner ou déféquer.

Peut-on tomber enceinte avec un utérus rétroversé ? 

Remettons les points sur les i. Ce n’est pas parce que ton utérus est rétroversé que tu ne peux pas tomber enceinte. Ta fertilité n’est pas impactée par l’orientation de ce dernier ! En revanche, elle peut l’être si tu as d’autres facteurs associés comme l’endométriose par exemple. Une situation à surveiller avec ton professionnel de santé. 

Quid de la PMA avec un utérus rétroversé ?

Tout comme la grossesse, la PMA n’est pas impactée par le basculement de l’utérus. La position rétroversée n’entrave pas l’accès aux spermatozoïdes. Les patient.es avec un utérus rétroversé peuvent donc avoir accès à l’insémination artificielle, la FIV ou le don d’ovocytes en cas de troubles de la fertilité. 

Quid de la grossesse avec un utérus rétroversé ? 

Un utérus rétroversé n’a aucun impact sur son bon déroulement. D’ailleurs, il est assez fréquent de voir un utérus antéversé basculer en position rétroversée pendant la gestation. Dans la grande majorité des cas, celui-ci reprend naturellement sa position verticale vers la fin du 1er trimestre. 

Si ce n’est pas le cas, ton praticien devra réaliser une manœuvre par voie vaginale afin de remettre l'utérus dans sa bonne orientation. No stress : elle est pratiquée sous anesthésie générale !

Cette manœuvre est conseillée dans de rares cas de complications : la rétention d’urine (le fait que la vessie ne se vide jamais totalement) et l’incarcération de l’utérus. Dans le premier cas, le risque c’est de laisser des bactéries se développer dans le vessie et engendrer des dommages au niveau des reins. Dans le second cas, l’accouchement par voie basse peut devenir difficile, d’où l’importance de corriger la rétroversion. 

Peut-on opérer un utérus rétroversé ? 

Dans la grande majorité des cas, un utérus rétroversé n’est pas opéré dans la mesure où il est sans conséquences. Par contre, si les douleurs deviennent trop importantes et gênent la personne dans son quotidien, une prise en charge peut être conseillée afin de corriger sa position.

Le praticien réalisera d’abord un test afin de confirmer le lien entre le basculement de l’utérus et les douleurs afin d’écarter d’autres hypothèses. Pour cela il introduit un pessaire, qui est une sorte d’anneau souple en caoutchouc, dans le vagin de la personne. Ce dernier restera plusieurs jours. Si le test s’avère positif, le praticien pourra envisager de basculer de manière chirurgicale, l’utérus en position antéversée. Par la suite, l’opération consiste à replacer les ligaments qui maintiennent l’utérus dans la cavité pelvienne afin de soulager les douleurs. 

Pour résumer, un utérus rétroversé n’a rien de pathologique et, pour la grande majorité des personnes, il n’a aucune conséquence, ni sur le quotidien, ni sur la volonté de procréer. Si toutefois tu as des doutes et que tu te sens concernée par les symptômes, consulte ton médecin. Tu y verras certainement plus au clair après un contrôle gynécologique approfondi. En attendant, pas de panique, ton utérus, qu’il soit antéversé ou rétroversé ne devrait pas t'empêcher de t’épanouir dans ta vie sexuelle ou quotidienne ou ta maternité ;)